Le projet "at hÔme"

"at hÔme", c'est en premier lieu l’acquisition d'un domaine en vue d’une transformation permettant de proposer des conditions de travail optimales, tant pour les formateurs, les thérapeutes, les animateurs de stages et, bien sûr, les stagiaires, autrement dit :

  • une grande salle de travail de 130m²
  • Des espaces modulables,
  • multi-usages en fonction des besoins de chaque animateur 


Nos mots clés : rénovation écologique et économie circulaire

L’hébergement

L’hébergement se fera en mode « chambres d’hôtes », pour une capacité maximale de 15 couchages et garder cette sensation d’être accueillis "comme à la maison".

Il est prévu - pour la deuxième année d’exercice - d’investir dans la construction de cabanes dans les arbres, viabilisées et aux normes ERP qui devraient aboutir à environ 6 couchages supplémentaires. Une lisière en bord de notre forêt, un peu à l'écart, s'y prête parfaitement bien.

Les travaux

Cela va nécessiter :

  • la pose de quelques cloisons, des ouvertures de portes pour plus d’ergonomie de circulation, l'installation de velux pour faire la lumière,
  • l’adjonction de sanitaires et douches supplémentaires,
  • la pose d’un plancher au premier étage au-dessus de l’espace salle à manger, 
  • une fenêtre, un escalier, pour créer un espace salon-bibliothèque avec plafond cathédrale et charpente apparente, 
  • la création d'un espace repos/sieste en mezzanine,
  • changer la cuve à fuel,
  • remettre à neuf la plomberie
  • revisiter tout le circuit électrique pour le mettre aux normes
  • ...


Normes ERP et PMR

L’auvent qui abrite initialement les voitures sera transformé en salle de soin ou de travail et/ou chambre PMR avec revalorisation de la filière pisé historique du lieu. L’ensemble des espaces d’accueil sera habilité aux normes ERP et PMR.

Les espaces extérieurs

Pour optimiser le domaine, un aménagement paysager au fil des saisons permettra de créer : 

  • Un espace aquatique en biotope pour revaloriser la piscine déjà existante et sortir du circuit chlore, avec adjonction d’une tente berbère pour un espace fermé et démontable dehors.
  • Une Agora avec des gradins ombragés et une scène équipée. 
  • Un parcours de relaxation et de méditation sera aménagé dans les bois.

La restauration

La direction culinaire prendra la forme d'une cuisine de qualité majoritairement bio, de saison et flexitarienne. Le peu de chair animale consommé aura une provenance d'élevages éthiques, biologiques et locaux. Le potager fournira une partie de l’approvisionnement, le reste viendra de préférence de producteurs locaux ou par une centrale d’achats de produits biologiques.

Une vie de famille

Pour qu’il y ait toujours quelqu’un sur place et qu’il y ait une vraie vie sur le lieu, un logement pour la fondatrice du projet et sa famille est prévu dans une aile du bâtiment.